Les Côteaux du Layon

À partir de 1579, les négociants hollandais ont canalisé le Layon, affluent de la Loire. Ils ont ainsi développé le commerce des vins du Layon.

Les vins du coteaux-du-layon sont des vins mœlleux et liquoreux, d’une richesse aromatique qui se décline à l’infini.
Robe claire à profonde, jaune or aux reflets verts, évoluant vers un vieil or aux reflets ambrés
Arômes de miel, acacia, fleur, citronnelle, ananas, abricot, coing, fruits frais pour les vins jeunes et notes de fruits confits sur les vins concentrés ou plus évolués
Rond, onctueux, équilibré, franc, fraîcheur et vivacité en finale

Voir le site